Grand froid

Du givre sur la vitre...

J’aurais pu intituler ce billet « Comment photographier (la ville) par grand froid ?« . Comment et surtout : pourquoi ?

La réponse tient en une phrase : parce que les lumières, les couleurs, les ambiances sont différentes.

Mais aussi parce que les gens sont différents, emmitouflés dans leurs vêtements chauds.

Alors, chaussez vos bottes les plus chaudes, enfilez votre doudoune, prenez votre appareil, quitter la chaleur du foyer et sortez dans l’air glacial prendre des photos. Vous ne le regretterez pas, comme en témoignent ces quelques images, modeste best of personnel de photos venues du froid.

Continuer à lire … « Grand froid »

Les lumières de Bratislava

 

Je me souviens d’une nuit à Bratislava, il y a quelques années. Du marché de Noël mais surtout du brouillard et des lumières.

Quand le temps est au plus froid. Quand les journées sont les plus courtes. Quand le moral est au plus bas, les lumières de Noël viennent conjurer le sort. Apporter un peu de chaleur dans les rues. Et redonner espoir.

J’ai longtemps hésité sur la façon de traiter ces photos. Elles sont restées longtemps dans mon disque dur attendant leur heure. En noir et blanc ou en couleur ? Insister sur le brouillard ou mettre en évidence les lumières et l’esprit de Noël ?

Le temps de la réflexion a porté ses fruits et voilà le résultat…

Continuer à lire … « Les lumières de Bratislava »

Une nuit à Bratislava

Vous avez peut-être déjà vu ces photos de Bratislava, disséminées ici et là, sur ce blog ou ailleurs, accompagnées chacune de leur propre histoire, de leur propre texte.

Les rassembler, c’est leur donner une nouvelle vie, un autre sens, une histoire différente. Ca pourrait être un fragment de film noir. Il y règne comme un parfum de « Troisième homme« . Les photos sont récentes, mais elles semblent comme hors du temps, et même un peu hors de la réalité. C’est que dans le dédale du centre historique de Bratislava, parfois, on a l’impression que le temps s’est arrêté, entre Art nouveau et architectures communistes, avant qu’au détour d’une rue le temps et la réalité nous rattrapent.

Continuer à lire … « Une nuit à Bratislava »

Lost Station : Solitude sur la voie

Lost Station : Solitude On The Tracks (Bratislava, Slovaquie) - Photo : Gilderic
Lost Station : Solitude On The Tracks (Bratislava, Slovaquie) – Photo : Gilderic

Le dernier train est parti.
Il ne reste qu’un homme
Promenant sa solitude
Le long des rails désertés…

(+)

 

The Lost Station : l’ouvrier en rouge

The Lost Station : The Red Worker (Bratislava, Slovaquie) - Photo : Gilderic
The Lost Station : The Red Worker (Bratislava, Slovaquie) – Photo : Gilderic

Trouverez-vous l’ouvrier en rouge ?
Quelque part parmi les rails.
Quelque part entre les signaux.
Quelque part sous ce ciel si grand…

(+)

 

Lost Station : Dormir dans l’herbe

The Lost Station : Sleeping in the grass (Bratislava, Slovakia) - Photo : Gilderic
The Lost Station : Sleeping in the grass (Bratislava, Slovaquie) – Photo : Gilderic

Quitterai-je jamais ma couche d’herbe
Ce petit paradis vert dans l’enfer industriel ?
Roulerai-je à nouveau un jour ?
Filer sur les rails à travers l’Europe ?
Sentir le vent frôler ma vieille carcasse rouillée ?
Et retrouver l’ivresse de la vitesse ?

(+)

 

Lost Station : Un Eldorado rouillé

The Lost  Station : Rusted Eldorado (Bratislava, Slovaquie) - Photo : Gilderic
The Lost Station : Rusted Eldorado (Bratislava, Slovaquie) – Photo : Gilderic

L’Eldorado a bien changé
Jusqu’à l’os pollué et rouillé
L’Eldorado a bien plongé
Totalement corrompu et ruiné
L’Eldorado est-il condamné ?

(+)