Calendrier de l’Avent #24 : Joyeux Noël / Happy Christmas

Le moment est venu d’ouvrir le dernier volet et de terminer le Calendrier de l’Avent.

Le voyage va s’achever ce soir. Enfin, l’attente va prendre fin. Les enfants trépignent déjà d’impatience devant les cadeaux au pied du sapin. Les cuisiniers sont aux fourneaux. Les retardataires se sont perdus en ville à la recherche du cadeau manquant dans les magasins dévalisés.

Continuer à lire … « Calendrier de l’Avent #24 : Joyeux Noël / Happy Christmas »

Publicités

Calendrier de l’Avent #11 : Au coeur des lumières

Ouvrons le 11e volet du Calendrier de l’Avent et plongeons au coeur des lumières urbaines.

Il faut bien toutes ces lumières pour nous donner le courage d’affronter une nouvelle semaine, dans le froid, l’obscurité et la pluie.

Continuer à lire … « Calendrier de l’Avent #11 : Au coeur des lumières »

Calendrier de l’Avent #9 : Lumière(s) d’hiver

Ouvrons le 9e volet du Calendrier de l’Avent.

Quand toute la semaine on a vécu dans l’obscurité et la lumière artificielle, on est heureux de voir arriver le week-end et de profiter de la lumière d’hiver.

Continuer à lire … « Calendrier de l’Avent #9 : Lumière(s) d’hiver »

Bonne année / Happy New Year 2017

Happy New Year 2017 (Light show à Cologne)

Bien sûr, il y a ces ténèbres, glacées et terrifiantes, qui nous entourent. Mais il y a aussi ces lumières qui dansent autour de nous, ces feux que nous allumons et qui nous réchauffent le coeur…

Tant qu’il y a de la lumière, il y a de l’espoir. Tant qu’il y a de l’amour et de l’amitié, il y a de la liberté.

Je vous souhaite une lumineuse et heureuse année 2017 !

Photo : light show sur le parvis de la cathédrale de Cologne, 31 décembre 2016.

Un peu de lumière…

Je suis charlie - Dessin de Gilderic

Après la douleur. Après la tristesse. Tenter de reprendre un cours normal.

Un dernier dessin, qui découle directement du précédent. Pour redire encore « Je suis Charlie« .

Le crayon, la plume, le pinceau ne sont pas des armes. Ils ne sont pas fait pour détruire. Ils sont là pour créer. Pour rêver et faire rêver.

Pour apporter un peu de lumière dans le bruit et la confusion.

Je suis Charlie : le dessin plus fort que la terreur !

Je suis charlie - dessin de Gilderic

 

Se réveiller avec la gueule de bois. Sans avoir bu. Toujours sous le choc. Toujours en colère.

Avoir envie de dessiner. Pour conjurer l’horreur. Lutter contre la page blanche. Chercher les idées qui se dérobent.

Et puis s’installer à la table à dessin. Crayonner rapidement. Tremper sa plume dans l’encrier. Et laisser l’encre noire illuminer le papier blanc.

Que la lumière du dessin dissipe les ténèbres de la terreur…