FACTS 2017 : Rencontre avec les jumeaux Weasley

Bref, ce jour-là j’ai rencontré les jumeaux Weasley ou plutôt leurs interprètes : James et Oliver Phelps.

Il y a quelques semaines, vous m’auriez demandé  qui étaient les frères Phelps, je vous aurais répondu par un « Euh… » ignorant. Heureusement, ma fille était là pour faire le lien. Quand je lui ai dit qu’ils étaient parmi les invités de cette édition de FACTS, j’ai vu ses yeux s’illuminer, son sourire s’agrandir et j’ai compris qu’ils avaient une importance toute particulière pour les fans d’Harry Potter.

Continuer à lire … « FACTS 2017 : Rencontre avec les jumeaux Weasley »

Publicités

FACTS 2017 : Cosplay insolite

Le week-end des 21 et 22 octobre, comme chaque année, j’effectuais mon pèlerinage à FACTS, la convention de science-fiction « made in Belgium », à Gand. Une faille spatio-temporelle où se seraient déversés et mélangés les univers des jeux vidéo, du cinéma, des manga et des comics.

Continuer à lire … « FACTS 2017 : Cosplay insolite »

Les contes mystérieux de la Chartreuse

Samedi 28 octobre 2017, le bois de la Chartreuse à Liège est soudainement envahi par d’étranges créatures : conteurs, troubadours, diables et sorciers, loups et géants, marionnettes et cracheurs de feu, dans une ambiance parfaite pour Halloween. 

Ces Contes mystérieux de la Chartreuse clôturaient en fanfare le 1er Festival du Conte de Liège, qui proposait une vingtaine d’événements autour de l’univers du conte.

Venu en voisin, par curiosité, j’ai été agréablement surpris par l’ampleur de cet événement et par l’énergie déployée par les organisateurs, les artistes et les comédiens. Je me suis beaucoup amusé à filmer les troubadours, les conteurs, les marionnettes et, surtout, le cracheur de feu. J’ai aussi pris quelques photos.

Halloween au parc de la Chartreuse

Le public avait répondu présent. Beaucoup de familles. De nombreux enfants déguisés, heureux de fêter Halloween un peu en avance.

Conteur à la Chartreuse

Le public était invité à se promener librement dans le bois où différents conteurs étaient postés à des endroits stratégiques ou symboliques.

Sorcières conteuse à la Chartreuse

Sur la Dalle, près du Fort de la Chartreuse, au centre du domaine, un mini-village avait été dressé.

Tente du mage - Contes mystérieux de la Chartreuse

Différentes animations y étaient proposées : grimages, création de masques, théâtre de marionnettes, dégustations de potions, sculptures en ballons,…

Géants sculpteurs de ballons

Perchés sur leurs échasses, deux sympathiques géants bigarrés sculptaient des ballons.

Géant sculpteur de ballons

Géante sculpteuse de ballons

Des troubadours se chargeaient  de l’ambiance musicale tout en déridant le public.

Troubadours aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Troubadours de la Chartreuse

Troubadours aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Une petite soif ? Des sorcières prévoyantes vous offraient la dégustation d’une de leur potions. A vos risques et périls.

La potion des sorcières aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Le Théâtre à Denis proposait des spectacles de marionnettes gratuits. Dans celui-ci. Tchantchès, le héros liégeois, affrontait Lucifer en personne.

Tchantchès - Théâtre à Denis (marionnettes) aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Lucifer - Théâtre à Denis (marionnettes) aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Il y avait aussi une autre montreuse de marionnettes, moins traditionnelles.

Marionnettes aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Au détour d’une allée, j’ai croisé des démons et Satan en personne (ou était-ce Lucifer ?)

Démon aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Satan aux Contes mystérieux de la Chartreuse

La journée s’est terminée de façon très spectaculaire par un petit spectacle rassemblant les comédiens et les musiciens. Un show dont la vedette fut sans aucun doute ce cracheur de feu.

Cracheur de feu aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Cracheur de feu aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Cracheur de feu aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Cracheur de feu aux Contes mystérieux de la Chartreuse

Le soir tombait. Le vent se levait. La réalité reprenait ses droits. Il était temps de quitter la bulle enchantée de la forêt et de retourner à la ville.

Créateurs et influenceurs au Café Numérique 

Ce mercredi, j’étais de retour au Café Numérique de Liège pour une soirée de conférences sur le thème « Créateurs et influenceurs : qui influence qui ?« .

Architecture, art, fashion & blogs #cafenumerique #liege #belgium #architecture #lines

A post shared by Frederic Giet (@gilderic) on

Avant le début de la soirée, coup d’oeil sur la verrières des Brasseurs, le lieu qui accueille l’événement.

Continuer à lire … « Créateurs et influenceurs au Café Numérique « 

Les Fêtes de Wallonie 2016

Où pouvez-vous croiser en une après-midi des géants, Magritte, un faune, une danseuse sautillante et même Bécassine et Chantal Goya ? Réponse : dans cet article.

Continuer à lire … « Les Fêtes de Wallonie 2016 »

Marche aux flambeaux

 

Les scouts et les parents, divisés en deux groupes, ont quitté le local scout vers 18h30, avec un peu de retard. Le soir n’était pas tout à fait tombé, mais la lumière déclinait rapidement. La marche était organisée par les scouts de Robermont, en prélude à leur annuelle Fête d’unité.

Marche au flambeaux des scouts à la Chartreuse (Liège)

Continuer à lire … « Marche aux flambeaux »

J’ai vu Kate Bush live : chronique d’un retour inespéré (2/2)

Kate Bush - Before The Dawn - Hammersmith Apollo -
Kate Bush – Before The Dawn – Hammersmith Apollo –

Hammersmith Apollo, 27 août 2014. 19h45.

L’attente interminable s’achève. Dans la salle, les lumières s’éteignent. Les musiciens montent sur scène. Il est 19h45 précises. Ils commencent à jouer. L’intro de « Lily » avec son incantation parlée retentit. Kate Bush entre en scène, suivie de 5 choristes. Standing Ovation. Elle commence à chanter. La silhouette de la chanteuse, camouflée dans un long manteau noir, s’est épaissie, mais sa voix n’a rien perdu de sa force et de sa beauté.

La première chanson s’achève. Standing ovation à nouveau (ce ne sera pas la dernière). Kate Bush sourit, remercie le public pour son accueil. Elle remercie aussi son fils Bertie, 16 ans, qui est dans les choeurs. « Lily« , une chanson méconnue, est un choix surprenant pour ouvrir le bal. Surprenant mais assez cohérent. Il n’y a pas de décor sur la scène. Ça aussi c’est surprenant, presque décevant. Juste le band (7 musiciens) qui semble remplir tout l’espace derrière la chanteuse et un jeu de lumière. On est loin du show théâtral pressenti.

Continuer à lire … « J’ai vu Kate Bush live : chronique d’un retour inespéré (2/2) »