Photographier l’automne : ambiances urbaines à Liège

Nous le savons, l’automne est une saison formidable pour les photographes, que vous préfériez les balades en forêt ou les sorties en ville. Comme il n’y a pas que Paris qui est joli en automne, voici une nouvelle dose d’inspiration illustrée de quelques photos prises à Liège cet automne, au fil de mes promenades. Différents moments, différents lieux, différentes atmosphères, différentes ambiances.

Sous le soleil d’automne en ville

Un petit endroit tranquille, dans le centre ville de Liège, par une belle journée de fin septembre. Je suis séduit par l’ombre de cet arbre majestueux que le soleil automnal projette sur la vieille façade de ce bâtiment historique.

L'arbre et le fiacre, Liège, automne 2019
L’arbre et le fiacre

Hormis le tag inapproprié et le panneau de circulation, la scène a quelque chose d’intemporel, presque surréaliste.

Ombre d'un arbre sur vieille façade (Liège)

Ce même jour, un peu plus loin. Le soleil joue à cache-cache avec les nuages, près de la Grand Poste et son architecture néo-gothique, en pleins travaux de reconversion.

Nuages autour de la Grand Poste, Liège

La Meuse en automne

Changement de lieu, un autre jour. Promenade au bord de la Meuse. La météo est mi-figue mi-raisin. Encore un peu de ciel bleu, beaucoup de nuages.

Automne en bord de Meuse à Liège

Le soleil ne pointe pas toujours son nez. Un autre jour, c’est sous un ciel gris et terne que je vois  cette péniche se traîner sur le fleuve.

Péniche sur la Meuse, à Liège

Péniche sur la Meuse sous un ciel gris, à Liège

Ces jours gris, la lumière est terne et plutôt déprimante. Je prends des photos malgré tout. L’ambiance mélancolique qui s’en dégage me plaît.

Croisière sur la Meuse en automne à Liège

Ce sont souvent les détails qui attirent mon attention. Un vélo. Une rambarde. Un bâtiment au loin. Un bateau.

Vélo sur les quais de la Meuse, à Liège

Ces détails ne sont pas anodins. Sous le ciel plombé, ils me chuchotent leurs complaintes. Des histoires un peu tristes, un peu amères. Des chansons hors saison.

Apéro sur la Meuse en automne à Liège

Ici, un bateau attend en vain des fêtards pour un apéro sur la Meuse. Là-bas, le musée attend des visiteurs.

Musée Curtius en automne

Ailleurs, un tas de feuilles chantonne sa rengaine en demi-teintes.

Feuilles sur les quais de Meuse à Liège

Plus loin, un arbre érige ses couleurs automnales dans la grisaille.

Arbre sur les quais de la Meuse à Liège en automne

Les bâtiments gris de la ville se fondent avec la grisaille du ciel. Seules quelques touches de couleur émergent du tableau.

Liège en automne sous ciel gris

La passerelle assure le lien entre le fleuve et la ville, entre les humeurs aquatiques, calmes et monochromes, et l’atmosphère urbaine, colorée et animée.

La passerelle en automne à Liège

Boulevard Saucy en automne à Liège

Un matin dans les bois

Un autre matin, du côté de Technifutur, dans les bois du Sart Tilman. Un peu d’air frais avant une journée de formation. Encore une autre ambiance.

Route déserte dans les bois du Sart Tilman

Une route déserte. Un soleil qui cherche désespérement à se lever derrière les nuages. Des arbres qui contemplent la scène du haut de leur indifférence. Plus loin, un peu avant ma destination, c’est un rocher entouré de feuilles mortes qui attire mon regard.

Rocher en automne, au Sart Tilman

Dans les limbes du brouillard

Un samedi matin. L’automne s’achève. Il a fait très froid pendant la nuit et le brouillard a envahi l’espace urbain. La rue est déserte. L’ambiance mystérieuse n’en est que plus intense.

Rue brumeuse (Péville, Grivegnée)

L’entrée du bois de la Chartreuse est une frontière. Un entre-deux. Entre la ville et la forêt. Entre la réalité et l’imaginaire.

Entrée de la plaine de Péville et du bois de la Chartreuse (Liège)

Je connais trop cet endroit. Je l’ai souvent photographié, sous la neige ou dans le brouillard. Et même sous la pluie. Pourtant, je ne m’en lasse pas. Cette fois encore, malgré le froid glacial, je m’attarde devant les appareils de fitness, snobés par ces arbres arrogants.

Plaine de jeux de Péville dans le brouillard (Liège)

Un dernier regard, une dernière photo avant de rentrer au chaud. Celle de cette silhouette ténue qui s’aventure dans le mystère sous les arbres presques nus. Ce n’est presque plus l’automne. L’hiver arrive…

Promenade sous les arbres de Péville

 

7 commentaires sur “Photographier l’automne : ambiances urbaines à Liège

Ajouter un commentaire

  1. Belles images … mais perso j’aurais toujours le regret de voir une signature … oui j’sais c’est pour éviter la copie … euh, si vous y croyez … mais si c’est pour « la mousse » … ça gache le plaisir de la belle image …. mais ce n’est que mon avis perso et bien évidemment je le partage … HI,hi

    J'aime

    1. Merci. Bien sûr, je n’ai pas la naïveté de croire que cela empêche la copie. Cela reste une signature, qui permet d’attribuer les images voyageuses à son auteur. Dommage que cela vous gêne, j’essaie pourtant de ne pas la rendre trop envahissante.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :