Génération 80 Experience : l’expo

L’exposition Génération 80 Expérience à la gare de Liège-Guillemins nous replonge dans les années 80 à travers une sélection d’objets emblématiques, de reconstitutions et de décors.

La gare de Liège-Guillemins accueille depuis quelques années des expositions de prestige. Après Dali ou les sixties, ce sont les années 80 qui sont mises à l’honneur dans cette nouvelle expo.

A travers une large sélection d’objets et de décors, Génération 80 Experience, se veut une exposition immersive, une machine à remonter le temps qui nous catapulterait dans les eighties.

Expo Génération 80 Experience à Liège-Guillemins
Un Rubik’s cube géant signale l’exposition.

L’objectif n’est pas toujours atteint. Malgré une pléthore d’objets, de documents et d’images, du Rubik’s cube à la console Atari, en passant par Goldorak ou le walkman, certaines parties de l’exposition, comme celles consacrées au contexte socio-politique ou à l’art et à la mode, nous ont laissé sur notre faim.

Ca commence fort avec une section consacrée aux avancées technologiques de la décennie : ordinateurs et jeux vidéos, téléphones, compact-disc,… C’est amusant de revoir ces appareils révolutionnaires à l’époque et de mesurer combien ces ancêtres ont évolué depuis.

Expo Génération 80 Experience à Liège-Guillemins
Qui a dit que le climat socio-économique des années 80 était rose ?

La section qui retrace les événements économiques, sociaux et politiques est plus indigeste. Il y a beaucoup d’informations et d’événements à assimiler et on a l’impression que les organisateurs n’ont pas vraiment trouvé le bon angle pour les aborder. Quant à la section sur le design, la mode et l’art, elle est un peu bâclée et rébarbative et manque singulièrement de pièces représentatives.

Expo Génération 80 Experience à Liège-Guillemins
Coluche, personnalité-clé des années 80, à la fois artistique et sociale.

Ca s’améliore dans les sections culture de la décennie, en particulier la musique et le cinéma. Là, les scénographes se sont lâchés et proposent de spectaculaires décors immersifs : « Thriller » de Michael Jackson, Indiana Jones (particulièrement mis à l’honneur), E.T., Le Père Noël est une ordure et Les Bronzés font du ski,…

Expo Génération 80 Experience à Liège-Guillemins
Les Aventuriers de l’Arche perdue (évocation)

On termine le parcours avec la chute du Mur de Berlin qui a marqué la fin de la décennie. Un portfolio d’Enki Bilal y côtoie une statue de Rostropovitch, qui, selon une anecdote bien connue, a donné un concert improvisé au pied du mur.

Expo Génération 80 Experience à Liège-Guillemins
Rostropovitch joua au pied levé au pied du Mur de Berlin.

Si vous passez par Liège, l’exposition Génération 80 Experience vaut le détour. Il ne faut même pas sortir de la gare. Les nostalgiques s’y offriront un beau voyage dans le passé. Leurs enfants s’amuseront à découvrir les ancêtres de leurs smartphones ou de leur consoles et pourront enfin comprendre les références glissées dans la série « Stranger Things » et toutes ces chansons qui recyclent les sons des eighties.

Expo Génération 80 Experience à Liège-Guillemins

5 commentaires sur “Génération 80 Experience : l’expo

Ajouter un commentaire

    1. Oui, ce sont à chaque fois des expos assez spectaculaires, conçues pour attirer le grand public. Il y a un très bel espace d’exposition caché dans les entrailles de cette gare 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :