Basquiat chez Vuitton

Il ne vous reste plus que quelques jours pour découvrir l’exposition Basquiat à la Fondation Louis Vuitton, à Paris. L’expo devait se terminer le 14 janvier 2019, mais suite à l’engouement du public, elle a été prolongée d’une semaine. Si vous hésitez toujours, voici quelques images qui devraient vous convaincre…

Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

J’ai profité d’un voyage professionnel à Paris en automne pour faire un saut à la Fondation Louis Vuitton et visiter les expos Egon Schiele/ Louis Vuitton. J’étais venu pour Egon Schiele, mais c’est Basquiat qui m’a le plus marqué.

Fondation Louis Vuitton à Paris (architecture)
Entrée principale de la Fondation

Au départ, je ne pensais visiter que l’exposition Egon Schiele, mais comme le ticket combinait les deux expos et qu’il me restait du temps, j’ai aussi visité celle de Jean-Michel Basquiat. Et ce fut le flash !

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris

De Basquiat, je connaissais la légende : le street artist marginal devenu star de l’art contemporain, avant de mourir à 27 ans d’une overdose. J’avais vu pas mal de reproductions de ses oeuvres qui ne m’avaient fait ni chaud ni froid.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris

Mais en vrai, en contexte, j’ai perçu la vraie puissance de ces oeuvres. La plupart de ses tableaux sont des grands formats, qui perdent beaucoup de leur pouvoir lorsqu’ils sont reproduits sur papier ou sur écran.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris

L’exposition est vraiment une réussite. Les oeuvres sont disposées sur les différents niveaux de la Fondation. L’architecture singulière du lieu est parfaitement exploitée. La structure de l’expo et les nombreuses informations fournies permettent à la fois de bien comprendre le parcours de l’artiste et ses sources d’inspiration.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris

Le choix des oeuvres est très large. On y retrouve les tableaux célèbres, mais on y découvre aussi des aspects moins connus de son travail, comme les oeuvres inspirées par la musique ou les tableaux réalisés en collaboration avec Andy Warhol.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris

Comment photographier une exposition ?

Au départ, je ne pensais pas faire de photos à l’expo. Mais inspiré par l’étrange pouvoir des oeuvres de Basquiat, je me suis décidé sur place à garder une trace de mon expérience. Plutôt que de photographier les oeuvres seules, je me suis efforcé de les remettre en contexte. J’ai essayé en particulier de capter l’interaction entre les tableaux et les spectateurs.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris
Hommage à Charlie Parker

Il y avait des visiteurs de toutes sortes : des touristes, des Parisiens, des jeunes, des plus âgés, des bourgeois, des artistes,… Beaucoup de profils différents et autant de façons d’aborder et de regarder les oeuvres.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris

Il y a les indifférents qui traversent les salles rapidement sans s’attarder. Il y a les curieux qui prennent des tonnes de notes et de photos. Il y a les sportifs qui se contorsionnent devant chaque tableaux pour en observer le moindre détail. Il y a les contemplatifs qui semblent se perdre dans les oeuvres ou y puiser une sorte d’énergie artistique. Il y a ceux qui ne voient la réalité qu’à travers l’écran de leur téléphone.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris
Le Grillo et le smartphone

Il y a des regards, des postures, des silhouettes, des jeux de formes et de couleurs, qui se dessinent et retiennent l’intérêt du photographe.

Expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton à Paris

En triant cette série de photos, j’ai été surpris du nombre de clichés que j’ai pris au cours de cette visite. Toutes les images n’ont pas la même force, mais j’ai eu du mal à en écarter.

Une architecture d’exception

Si vous n’êtes pas encore convaincu de vous déplacer, le lieu mérite autant le détour que les expos qu’il abrite. Dessinée par le célèbre architecte Frank Gehry et installée au Jardin d’acclimation, la Fondation Louis Vuitton est un OVNI architectural, un voilier futuriste, majestueux et élégant.

Quand j’ai visité l’exposition, au debut octobre, le temps était magnifique. Après avoir découvert l’expo, j’ai traîné  un peu sur la vaste terrasse au-dessus du bâtiment, en profitant d’un soleil quasi estival. L’architecture de la Fondation fera l’objet d’un article spécifique.

Fondation Louis Vuitton à Paris (architecture)
Sur le toit de la Fondation

Autant d’images, autant de raisons de vous précipiter à la Fondation Louis Vuitton avant le 21 janvier 2018 pour découvrir les tableaux de Basquiat. Les horaires ont été aménagés pour permettre au maximum de visiteurs de découvrir ces oeuvres avant qu’elles ne repartent vers leurs musées ou leurs collectionneurs privés.

Infos et réservations : Fondation Louis Vuitton

Publicités

7 commentaires sur “Basquiat chez Vuitton

Ajouter un commentaire

  1. Comme pour les concerts je déteste cette profusion de gens qui ne vivent qu’a travers le smartphone, ne se plongent pas dans l’oeuvre. Je ne pense pas que je retournerai à Orsay ou au Louvres maintenant, sinon celui de Lens…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est en effet devenu flagrant. Justement, lors du même séjour à Paris, j’ai fait un passage à Orsay et c’était trop déprimant de voir cet océan de smartphones se balader dans le musée. Ca devrait faire l’objet d’un article à venir… 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Je connais quelques œuvres de Basquiat, mais en regardant tes photos, je me dos, trop peu en fait ! J’aime aussi beaucoup l’architecture de la Fontation Vuitton, j’ai fait un article dessus il y a quelques années ! 🙂

    J'aime

    1. Les oeuvres les plus connues ne sont pas nécessairement mes préférées. J’ai adoré l’hommage à Charlie Parker (très atypique au reste des tableaux) mais aussi le Grillot (avec sa magie vaudou presque palpable). Quant à la Fondation, je crois que je me souviens de ton article. Et je crois même que ce sont des articles comme celui-là qui m’ont donné envie d’y faire un saut 😉 .

      J'aime

  3. Il y a mille et une façons de voir une expo !!! Et le ballet des smartphones ou appareils photos est bien visible pour en témoigner… il faut quand même admettre une croissance de l’intérêt du public pour l’art en général, et espérons que les photos prises par ces personnes serviront d’albums (et de détails) à contempler tout au long de l’année… 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une façon très optimiste d’envisager le phénomène. Je reste pourtant sceptique sur la capacité des smartphones à restituer la profondeur et les nuances de ses oeuvres. J’espère que toutes ces photos prises serviront à la contemplation, la diffusion et le souvenir. Et pas à se faire mousser sur Facebook ou Instagram.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :