Mission Bratislava : road trip en Europe de l’Est

Mission : traverser l’Europe avec des amis pour aller fêter le Nouvel An à Bratislava avec d’autres amis. Ce road trip nous a conduit de la Belgique à Bratislava en passant par Nuremberg et Prague, puis Munich  (pour le retour).

Deux couples. Deux voitures. 5 enfants entre 8 et 20 ans. Et beaucoup de kilomètres à avaler pour rejoindre Bratislava. Tout un périple pour nous qui n’avions encore jamais testé cette formule de voyage, puisque nous voyageons habituellement en train ou en avion.

Road trip : de Liège à Bratisllava (carte)

Au final, cette épopée en voiture fut une formidable aventure, avec des découvertes (Nuremberg),  des déceptions (Prague) et des retrouvailles (Bratislava et, dans une moindre mesure, Munich).

Je prévois de consacrer plusieurs billets à chaque ville-étape, mais en attendant que les (nombreuses) photos prises soient développées, voici un aperçu des grandes étapes du voyage.

Etape 1 : Liège-Nuremberg (525 km)

La vieille ville de Nuremberg fut sans aucun doute la plus belle surprise du voyage. Je n’avais pas eu le temps de me renseigner sur la ville avant le départ et j’associais la ville au fameux procès des criminels nazis d’après-guerre. J’imaginais une ville lourdement marquée par la guerre, où le passé aurait été balayé par les reconstructions.

Rien de tout cela dans le centre-ville. Largement reconstruit à l’ancienne après la guerre, il ne manque pas de charme. Découvrant la ville à la nuit tombée, nous avons flâné dans les rues pavées, descendant du château vers la rivière et la petite île où se trouvait le restaurant.

Vieille ville de Nuremberg (de nuit)
Près du château

Le lendemain, avant de reprendre la route, nous avons découvert la ville en plein jour. Malheureusement, le temps gris n’était pas idéal pour les photos mais ne suffisait pas à ternir le charme de la ville.

A la fin de la balade, le soleil a fait une timide apparition. Nous étions au bord de la Pegnitz, la rivière qui traverse la ville, et c’était un plaisir de prendre quelques photos un peu cartes postales, avec les reflets des vieux bâtiments  et des ponts dans l’eau.

Ancien dépôt de vin et pont sur la Pegnitz à Nuremberg
L’Ancien dépôt de vin, au bord de la Pegnitz.

L’aperçu que nous avons eu de la ville nous a donné envie de revenir, un beau jour, peut-être en été.

Etape 2 : Nuremberg-Prague (300 km)

Par contraste, Prague fut la plus grosse déception du road trip. Ce n’était pas la première fois que nous visitons la ville, qui reste un de mes meilleurs souvenirs de voyage. La dernière fois remonte à dix ans et reste un moment inoubliable.

Depuis, ce n’est pas que la ville ait perdu sa beauté, mais son charme est écorné par l’afflux de visiteurs. Les pièges à touristes ont fleuri comme des mauvaises herbes  dans le centre historique.

Sur le pont Charles à Prague
Le Pont Charles, Prague

A cause du monde et de la cohue, difficile de prendre son temps pour faire de bonnes photos, surtout sur le fameux Pont Charles et autour de la Grand-Place. En arrivant près du restaurant, nous ne comptions plus les échoppes de massage thaïlandais et nous sommes passés devant un Madame Tussauds et un Musée Grévin, presque collés l’un à l’autre dans la même rue.

Heureusement, le restaurant Pilsen, abrité dans les caves Art Nouveau de la Maison municipale, fut une excellente surprise, un régal à la fois visuel et gustatif.

Restaurant Pilsen, Prague
Restaurant Pilsen, Prague

Le lendemain matin, avant de reprendre la route, j’espérais pouvoir prendre quelques photos de jour. Mais, comble de malchance, nous nous sommes réveillés sous une pluie battante. La ville était (presque) déserte, mais il était impossible de photographier.  C’est donc avec un peu de regret que je suis monté en voiture. Ce n’était pas un adieu, seulement un au revoir.

Le Pont Charles sous la pluie (Prague)
Le Pont Charles sous la pluie

3e étape : Prague-Bratislava (300km)

Bratislava était une étape spéciale du roadtrip puisque nous y retrouvions des amis chers,  nous allions y passer plusieurs jours (3 jours et demi)  et nous allions y célébrer le passage en 2018.

Les retrouvailles avec la ville furent des plus agréables. Depuis notre dernière visite en 2009, Bratislava n’a pas tant changé. Elle s’est rafraîchie et embellie (en partie grâce au soutien des fonds européens), s’est ouverte au tourisme sans y perdre son âme et sa personnalité.

En sortant du restaurant, le soir de notre arrivée, nous avons été accueillis par la neige.

Sous la neige à Bratislava

La neige a continué à tomber pendant la nuit, mais le lendemain matin, c’était fini. Bientôt, le plus gros de la neige avait disparu.

L'UFO de Bratislava
UFO de Bratislava

Nous avons pu réaliser un vieux rêve : monter au sommet de l’UFO. Depuis mon premier séjour, il y a plus de 10 ans, j’avais envie de découvrir l’intérieur de la soucoupe volante qui surplombe le pont enjambant le Danube. Un OVNI architectural, légué par le communisme, qui offre une vue imprenable sur la ville et ses alentours. L’UFO fut longtemps inaccessible au public mais depuis peu, c’est devenu un bar et un restaurant.

Le Château de Bratislava, vu de l'UFO
Le Château de Bratislava, vu de l’UFO

De la terrasse ouverte au-dessus de la soucoupe la vue sur la ville est impressionnante, à condition de ne pas avoir trop le vertige.

4e étape : Bratislava-Munich (520 km)

Le jour de l’an, à peine réveillé de notre folle nuit, après un brunch à la slovaque, nous avons pris à regret le chemin du retour en direction de Munich. Sur le chemin, en Autriche, nous avons profité du coucher de soleil sur les Alpes. Impossible de rester insensible à ce spectacle grandiose. Je n’ai pas résisté à sortir mon appareil photo et à tenter d’en capter quelques images.

Coucher de soleil sur les Alpes, en Autriche
Coucher de soleil sur les Alpes autrichiennes

Avec Munich, dernière étape de notre road trip, c’étaient des retrouvailles. J’y étais déjà venu à plusieurs reprises pour des voyages professionnels, il y a dix ans.

Marienplatz à Munich
Marienplatz de nuit, à Munich

J’ai retrouvé le centre de la ville quasi inchangé : le même mélange de monuments historiques et de boutiques. Certaines enseignes ont disparu, d’autres sont apparues.

Cartes postales et pluie à Munich

Au matin, comme nous avions peu de temps pour visiter un musée, nous avons préféré nous promener dans le centre historique. Malchance à nouveau, la météo n’était pas très conciliante.

5e étape : Munich-Liège (691 km)

Nous avons quitté Munich, après le lunch. Sur l’autoroute, en quittant Munich, nous avons eu un aperçu de la face plus moderne de la ville.

En quittant Munich
En quittant Munich…

Nous avons laissé derrière nous la ville avec un pincement au coeur. D’abord parce que nous aurions aimé rester plus longtemps et explorer plus profondément la ville et ses musées. Ensuite parce que c’était la fin du roadtrip et de nos vacances.

 

Publicités

21 commentaires sur “Mission Bratislava : road trip en Europe de l’Est

Ajouter un commentaire

  1. ça en fait des kms ! Nuremberg a l’air charmante, ce n’est pas du tout l’idée que je m’en faisais, j’avais aussi seulement en tête les procès… Prague est en effet victime de son succès, mais je confirme, la brasserie Pilsen est superbe. Les photos noir et blanc de nuit sont très belles, particulièrement celles de Bratislava et Munich. Merci de partager ce road trip. A l’ère de l’avion, cela sort des sentiers battus.

    Aimé par 2 personnes

  2. Reportage pluvieux… mais de jolies surprises (Nuremberg, Bratislava) et des souvenirs (Marienplatz) ! le roadtrip reste un mode de voyage très intéressant puisqu’on peut s’arrêter quand ça nous chante…!!! 🙂

    Aimé par 2 personnes

  3. Je prends enfin le temps de lire ton article ! Quel périple, ça fait rêver ! Vous êtes partis avec des gens que vous connaissiez quand même ? Les enfants n’ont pas été trop durs à gérer ? Je ne connais pas Nuremberg, tu me donnes envie tiens !
    Prague, le problème, c’est les touristes, une vraie plaie, il y en a des tonnes à presque toutes les époques de l’année. Bratislava, c’est encore plus frais dans mon esprit, toujours aussi sympa cette petite ville ! 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. On est partis avec des amis. Tous les enfants étaient des ados sauf notre fille de 8 ans. Plutôt facile à gérer même s’il y a eu parfois quelques tensions. Nuremberg est clairement à découvrir (plus de photos très bientôt). Prague aussi évidemment, mais comme tu le dis, les touristes (et leur conséquences), c’est la plaie. Bratislava, c’est toujours un plaisir d’y retourner, d’autant plus que j’ai des liens particuliers avec cette ville.

      J'aime

  4. Sacré road-trip. Sa a l’aire super 👌
    J’organise des road trip en France. Et je propose un circuit départ de Bordeaux jusque Bilbao en Espagne 🇪🇸. Si jamais vous voulez faire un tour sur mon site ( il et en cours de création) bonne continuation à vous.

    Aimé par 1 personne

  5. Super article, merci de partager ce moment ! Certaines photos ont été photoshoppées non ? (ce n’est pas un reproche bien sur)

    J'aime

    1. Merci . Il n’y a pas un gramme de Photoshop dans ces photos (sauf pour le bandeau), mais elles ont été développées sous Lightroom. J’ajuste la luminosité et les couleurs, convertit parfois en noir et blanc, mais n’ajoute ou n’enlève rien.

      J'aime

      1. C’est ce que je me disais en les voyants, on aurait cru à de vraies cartes postales

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :