L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros

Exposition "L'Art de DC - L'aube des Super-Héros

 

La semaine avant Pâques, j’ai visité en famille l’exposition « L’Art de DC Comics- L’Aube des Super-Héros » à l’Art Ludique, à Paris. L’histoire de la prestigieuse maison d’édition de comics US et de ses plus célèbres héros y est retracée à travers une sélection de planches originales, de costumes, d’illustrations et d’accessoires utilisés pour les films adaptés des BD.

Le slip de Superman

Après un rapide prologue esquissant la chronologie de l’apparition des différents personnages, l’expo débute avec Superman. A tout seigneur, tout honneur, c’est en effet avec the Man of Steel, apparu en 1938, que la maison Detective Comics va bâtir son succès et sa longévité. C’est la pierre fondatrice de tout un business et de tout un genre.

Cape de Superman
Cape de « Superman » de Richard Donner.

La scénographie met en parallèle l’évolution du personnage dans les comics et au cinéma.  Il est amusant d’observer le rétrécissement puis la disparition du fameux slip rouge au fil des différents costumes, du collant un peu flashy porté par Christopher Reeves à la cotte de maille ouvragée de Man of Steel en passant par le slip taille basse de Superman Returns.

Quelques dessins de production évoquent le projet abandonné Superman Lives de Tim Burton, qui aurait dû mettre en scène Nicholas Cage dans le costume de Superman.

La noirceur de Batman

Vient ensuite une large section consacrée à Batman, le Chevalier noir, qui vole la vedette à Clark Kent. Né peu après Superman, c’est le personnage DC le plus populaire au cinéma.

Statue de Batman
Batman et son ombre

Cette popularité est illustrée par une large sélection de costumes depuis ceux des films de Tim Burton jusqu’au récent Batman vs Superman, en passant par la trilogie  The Dark Knight  de Christopher Nolan, représentée notamment par la spectaculaire Batmoto. Le choix des pièces et leur présentation collent parfaitement avec la noirceur du personnage, de ses super-adversaires et de son univers.

Les concept art au crayon pour le Batman de Tim Burton m’ont particulièrement marqué.

Concept art pour le "Batman" de Tim Burton
Dessins de production de « Batman » de Tim Burton
Dessins de production de "Batman" de Burton
Dessins de production de « Batman » de Tim Burton

A la fin de la section, une pièce est dédiée à Harley Quinn, la fiancée du Joker, qui s’est illustrée dans le récent « Suicide Squad« . On n’a visiblement pas fini d’entendre parler de ce personnage.

Harley Quinn
Costume Harley Quinn porté par Margot Robbie dans « Suicide Squad ».

La jupette de Wonder Woman

Dans la 3e section, on peut mesurer l’évolution du personnage de Wonder Woman, des couleurs kitsch du costume de la série TV des années 70 à l’armure façon Xéna la guerrière des films attendus cette année : Wonder Woman et La Ligue de Justice.

The Justice League

L’exposition s’achève avec une courte évocation de la Ligue de Justice, de Flash et de Green Lantern (sans un mot ou une image des incarnations télévisées ou cinématographiques de ces personnages).

Planches de la Justice League par Alex Ross
Quelques superbes planches de la Justice League en couleurs directes dessinées par Alex Ross

De l’art mais peu d’infos

L’exposition, conçue pour le grand public familial, est riche et vaut le coup d’oeil mais elle n’est pas exempte de défauts et laissera les fans de comics un peu sur leur faim.

L’accent est mis plus sur les anecdotes spectaculaires que sont les costumes et les accessoires des films que sur les planches originales, pourtant présentées en abondance. On aurait apprécié un peu plus d’informations sur les planches et les artistes qui les ont dessinées. Surtout qu’il y a quelques pointures dans l’expo : Mike Mignola (avant qu’il ne dessine Hellboy) , Frank Miller, Bob Kane, Neal Adams, Alex Ross, Jim Lee et même Jack Kirby. Les planches sont d’ailleurs un peu mélangées et ne permettent pas bien de mesurer l’évolution chronologique et stylistique de l’univers DC.

 

Les ennemis de Batman par Mignola
Les « bad guys » de l’univers de Batman dessinés par Mike Mignola.

 

Publicités

Auteur : Gilderic

Illustrateur, photographe, webmaster, dessinateur de BD.

4 réflexions sur « L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros »

  1. Merci pour ce reportage avec de belles photos ! J’ai vu 2 expos à la cité Art Ludique mais, même si c’est assez fourni en costumes et planches, j’ai toujours trouvé qu’il manquait quelque chose et les 2 expos que j’ai vu était structurées de la même manière, j’ai trouvé ça redondant et pas très original.
    Ça m’a fait plaisir de voir des costumes des Batman de Burton et surtout les planches qu’il a fait, il dessine tellement bien. J’avais vu une expo sur Paris sur lui, et ses dessins sont géniaux, de la technique, un monde à lui et de l’inventivité à foison ! 🙂

    1. C’est la 2e expo que je vois à l’Art Ludique et je partage ton point de vue : c’est un peu trop consensuel, ça manque d’esprit critique. Mais ce n’est pas une raison de bouder son plaisir…
      Les dessins dans l’expo ne sont pas de la main de Burton, mais ça n’enlève rien à leur force évocatrice. J’ai aussi vu l’expo Burton que lui avait consacré la Cinémathèque. Ca reste un excellent souvenir.

  2. Ton article tombe à pique, je comptais à aller la voir avec mon neveu, je pense qu’elle me plaira, lui ayant 7 ans, je ne sais pas. A réfléchir. Merci pour ce partage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s