Un petit matin à Liège-Guillemins

Petit matin à Liège-Guillemins

Le parapluie de Calatrava (Un matin à Liège-Guillemins)

Ce matin-là, il est encore tôt. A peine 7 heures. Mais la gare de Liège-Guillemins est déjà bien réveillée. Comme une ruche futuriste, elle bourdonne d’énergie. Des gens descendant du train pour aller bosser.  Des gens qui vont prendre le train pour aussi aller bosser. Une frénésie que ni le froid ni la nuit ni la pluie ne peuvent réfréner.

En attendant mon bus, je regarde ces silhouettes aller et venir, s’activer, se hâter. Ce sont autant de personnages d’un film intérieur que m’inspire le décor cinématographique de la gare.  Le capteur de mon appareil les fige à jamais Et malgré cette immobilité définitive, dans mon imagination et ma mémoire, ces personnages n’arrêtent pas de bouger, de vivre, de respirer.

N’est-ce pas le miracle de la photographie ?

4 réflexions au sujet de « Un petit matin à Liège-Guillemins »

  1. Anne LANDOIS-FAVRET

    Il y a de jolies photos, des bien graphiques comme j’aime, comme par exemple « le parapluie de Calatrava », « Rhapsody in blue » et « FGV » ! Bravo ! Toutes les occasions sont bonnes pour faire des photos, encore une fois, la preuve ! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s