Des Visages, des Figures 23 : Temps troubles

Des Visages, des Figures : Temps troubles

 

Il y a des moments où la réalité prend le pas sur la pose. Où les soucis du quotidien s’imposent dans la tête du modèle ou du dessinateur. Où le dessin lui-même bifurque ailleurs, loin du réalisme…

3 réflexions au sujet de « Des Visages, des Figures 23 : Temps troubles »

  1. karouge

    ce dessin me rappelle la grande question de Lewis Carroll (citée de mémoire) :
    « que reflètent deux miroirs positionnés l’un en face de l’autre? »
    Le modèle du dessin est un petit malin -vu de dos car il veut garder l’anonymat-, qui ne veut pas répondre à cette énigme !
    Ou bien, c’est « autoportrait vu de dos ».
    Gardez le moral, G.!

    Répondre
    1. Gilderic Auteur de l’article

      Ce n’est pas un autoportrait. C’est bien un dessin d’après modèle. Pourquoi vu de dos ? Je ne sais pas. J’aimais bien le point de vue.
      J’ai le moral. La plupart du temps😉
      C’est juste que parfois, la triste réalité nous revient en pleine figure et on a juste envie de s’en affranchir avec un dessin. Bonne soirée !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s