Peter Jackson – « A director to film them all »

Peter Jackson - A director to film them all -  Dessin : Gilderic
Peter Jackson – One director to film them all

« Le Hobbit » au ciné, c’est fini. Enfin, diront certains. C’est que, en transformant le roman « Le Hobbit » de J.R.R. Tolkien en une trilogie de films, Peter Jackson n’a jamais retrouvé l’intensité de ses adaptations du « Seigneur des Anneaux« .

Je fais partie des déçus par cette prequel au célèbre « Lord of the Rings« . Le premier film du « Hobbit« , « Un voyage inattendu« , m’avait déjà paru long et un peu redondant par rapport à « La Communauté de l’anneau« . Le deuxième volet, « La désolation de Smaug« , m’avait mieux plu, malgré ses libertés et ses scènes d’actions exagérément dopées aux effets spéciaux.

Quant au troisième épisode, « La bataille des 5 armées« , qui aurait dû être le climax de l’aventure, ma déception a été à la mesure de l’attente (et du budget englouti par le film). Passé le début tout feu tout flamme, qui vous offre un vrai feu d’artifice visuel, le film n’en finit pas de finir. Il s’étire dans une suite de scènes de bataille interminables. Mais si l’action est au rendez-vous, l’émotion est la grande absente de l’aventure.

Malgré ces réserves, il faut saluer la détermination et le talent du réalisateur pour avoir réussi le pari d’adapter au cinéma l’oeuvre de Tolkien.

Il est à présent temps de remiser l’anneau dans son écrin, d’oublier les hobbits, les elfes et les orcs et de passer à autre chose.

Son prochain projet devrait être la suite des « Aventures de Tintin« , produite par Steven Spielberg. Selon les rumeurs, le script serait terminé et se baserait sur le diptyque « Les 7 boules de Cristal » et « Le Temple du Soleil« . Tant que Jackson n’en fait pas une trilogie de trois films de trois heures…

 

Publicités

Auteur : Gilderic

Illustrateur, photographe, webmaster, dessinateur de BD.

Une réflexion sur « Peter Jackson – « A director to film them all » »

  1. Je fais partie de ceux qui ont trouvé que la trilogie originelle était bien mais sans éprouver le besoin de voir les versions longues (j’ai trouvé les livres trop longs, déjà…). Et que déjà, dans les versions courtes, il y avait des passages entiers que j’aurais volontiers abrégés. En les revoyant à la télé, ça a été pire : je n’ai même pas tenu jusqu’au bout. Du coup, je me suis abstenue d’aller voir le Hobbit.
    J’avais aussi eu une expérience peu concluante en voyant le King Kong du même Peter Jackson : au bout d’1h30 de surenchère de bestioles en images de synthèses, je me désintéressais complètement du film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s