Comment photographier la ville ? Episode 1 : Reflex ou compact ?

Métro Montparnasse - Paris - Photo : Gilderic

Métro Montparnasse – Paris

Tout le monde ne part pas en vacances à la mer. Certains préfèrent les city trips ou rester chez eux, pour du tourisme de proximité. Alors en complément de mon article précédent « Comment photographier la mer et la plage ?« , voici une série de conseils pour la photographie urbaine.

La ville offre de belles opportunités aux photographes. Architecture, street photography, événements, les sujets ne manquent pas. Mais avant de partir ou de sortir prendre des photos, il ne faut pas oublier l’essentiel : son appareil.

Avoir le réflexe compact

Le gros reflex, c’est bien. Mais pour la discrétion, on repassera. Pour photographier en ville, ce n’est pas toujours le plus pratique. Pourquoi ne pas opter pour un appareil compact. C’est léger, discret et facile à emporter partout.

Maastricht sous la pluie - Photo de Gilderic

Maastricht photographié sous la pluie avec un Panasonic LX3

La plupart des constructeurs proposent des appareils compact « haut de gamme », dits compacts experts, qui offrent une bonne qualité d’image et permettent de photographier en RAW. A côté d’un ou plusieurs modes automatiques, ils disposent de modes où le photographe peut choisir lui-même l’ouverture ou la vitesse qu’il désire, comme sur un réflex.

Compact expert Panasonic Lumix lx3

L’appareil compact expert Panasonic Lumix LX3, fidèle compagnon d’aventures photographiques

Pour ma part, je suis l’heureux propriétaire d’un compact Panasonic Lumix LX3 depuis 2009. Le brave commence à se faire un peu vieux mais Je lui dois quelques-unes de mes meilleures photos et je continue à le trimballer partout où je vais.

Magic is in the sky (Disneyland Paris) - Photo : Gilderic

« La magie est dans le ciel »… et dans l’objectif du Panasonic LX3

Liège après la pluie - Photo de Gilderic

Promenade entre deux averses avec mon appareil compact…

Le complexe du paparazzi

Si vous aimez pratiquer la photographie de rue (street photography), les compacts offrent en plus l’avantage de la discrétion. Les gens ont souvent le complexe du paparazzi face à un gros reflex qui les braque : ils sont méfiants voire hostiles. Un compact permet plus facilement de passer inaperçu.

Café Roland - Bratislava - Photo : Gilderic

Tête à tête au Café Roland de Bratislava, photographié (discrètement) avec le compact LX3

Photos volées

Les appareils compact permettent aussi de prendre des photos discrètement dans des endroits où la photo est tolérée ou interdite comme dans les gares ou les aéroports. Des lieux où on vous regarde avec un drôle d’air quand vous sortez votre appareil.

Aéroport de Zaventem - Photo de Gilderic

Photo « volée » à l’aeroport de Bruxelles avec un compact – Photo : Gilderic

 Des appareils qui téléphonent

Il est possible aussi de faire de bonnes photos avec un smartphone, comme en témoigne l’essor de l’iphoneography et le succès d’Instagram. Chaque nouvelle génération d’appareil apporte des capteurs de meilleures qualités. Mais si la qualité des photos est souvent bonne en plein jour, la qualité se dégrade quand la lumière diminue.

Cinéma de la Sauvenière - Instagram - Photo : Gilderic

Le Cinéma de la Sauvenière, à Liège – Photo iPhone sur Instagram.

 L’appareil et le photographe

Reflex, compact, hybride, smartphone, quel que soit votre choix, ce n’est pas tant l’appareil qui va faire que la photo est réussie. C’est le regard du photographe. Et mieux vaut un appareil basique que vous avez bien en main, avec lequel vous avez vos habitudes qu’un appareil sophistiqué que vous ne savez pas utiliser…

En attendant le bus (Liège,Médiacité) - Photo : Gilderic

 

 

 

13 réflexions au sujet de « Comment photographier la ville ? Episode 1 : Reflex ou compact ? »

  1. fjva

    Je suis tout à fait d’accord. D’autant qu’un autre aspect pour faire une bonne photo, c’est d’être au bon endroit au bon moment quand la lumière est belle. Or dans ces cas-là, quand ça se produit par hasard, on n’a pas toujours un reflex de 800g sur soi avec les objectifs qui vont bien… D’où le soin que j’ai pris à choisir un téléphone portable avec un bon appareil photo, pour toutes les occasions inattendues.

    Répondre
  2. iceman

    Ah, quand j’étais parisien, je me balladais souvent avec un appareil….d’où mes photos de l’époque. J’ai même pris mon Elan7 avec un 50mm pour couvrir les jours de grève. Et là, effectivement, on trouve des regards méfiants.
    Depuis, le téléphone donne d’assez bon résultats….mais je ne suis plus en ville.
    En tout cas, l’article résume très bien la situation.

    Répondre
  3. Ping : Comment photographier la ville ? Episode 2 : Cityscapes | Imagier

      1. blackbonnie64

        Choix somme toute « abordable » (je sais tout est relatif) avec un gros avantage le viseur: même s’il y a probablement mieux cette possibilité est extraordinaire pour palier aux limites de l’écran en basses lumières, contre jour etc…

      2. Gilderic Auteur de l’article

        Abordable, par rapport à un reflex, et transportable surtout. J’aime beaucoup mon reflex pour sa qualité d’image, mais comme je l’écrit dans l’article je ne saurais pas me passer d’un compact pour la photo de tous les jours.

  4. Ping : Comment photographier la ville ? Episode 3 : Street photography | Imagier

  5. Ping : Comment photographier la ville ? Episode IV : Architextures | Imagier

  6. Ping : Comment photographier la ville ? Episode 5 : Sous la neige | Imagier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s