Un printemps à Paris : Foule et smog à Montmartre

Carte postale de Montmartre - Montage photo de Gilderic

Il y avait si longtemps que je n’étais pas allé à Montmartre. Si longtemps que j’avais envie d’y retourner. Lors de mon dernier séjour à Paris, nous avons donc profité du printemps pour y emmener les enfants.

Basilique du Sacré-Coeur, Montmartre, Paris - Photo : Gilderic

Descendre du métro aux Abbesses, puis prendre le funiculaire. Se retrouver dans la peau de sardines serrées dans une boîte suspendue à un fil. Au pied du Sacré-Coeur, le charme d’antan s’est enfui. Pas les touristes. C’est la foule.

Basilique du Sacré-Coeur, Montmartre, Paris - Photo : Gilderic
Essayer d’éviter les mendiantes prétextant une pétition bidon pour vous faire les poches. Essayer de faire abstraction des colporteurs et des vendeurs de colifichets et de pacotille pour touristes.

La statue vivante

Sourire devant les statues vivantes, qui arrivent à garder leur flegme au milieu du flot humain qui défile.

La statue vivante de Montmartre (Paris) - Photo : Gilderic

Une petite pièce et la statue s’anime . Le mime sourit. Se prête à la photo.

La statue vivante de Montmartre (Paris) - Photo : Gilderic

Finalement, le Sacré-Coeur est plus séduisant de loin que de près. Je n’ai aucun souvenir de l’intérieur.

Basilique du Sacré-Coeur, Montmartre, Paris - Photo : Gilderic

Il faut faire la queue pour rentrer et suivre un parcours bien balisé. Chuchoter trop fort, c’est se faire enguirlander par un espèce de cerbère. Photos interdites. Mais aucune envie de braver l’interdiction. Le décor fait toc, on se croirait dans le château de Disneyland Paris.

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

La déception s’est accumulée. Mais il y a la vue. Tourner le dos à la basilique et c’est le spectacle de Paris qui se déroule devant nous. Paris nimbée de brume, , qui s’étend sous la Butte.

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Le Paris panoramique est magnifique. Sous le ciel sans nuages, dans un léger manteau brumeux, les monuments se laissent deviner.

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Notre-Dame. Beaubourg. Des églises que je ne peux identifier. Seule la Tour Eiffel manque à l’appel dans le tableau, cachée par des arbres et des maisons.

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Ce sont de large pans de l’histoire de la ville qui se dessine dans ce tableau brumeux, depuis les vieilles églises au tours modernes.

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Dommage que ces effets de brume ne soient que le reflet de la pollution.

Paris, vu de Montmartre - Photo : Gilderic

Beaucoup de touristes sont fascinés. Selfies à la pelle. Au milieu des marches. Devant le panorama. Les smartphones et les appareils photos chauffent. Seuls quelques amoureux restent insensibles au spectacle.

Les Amoureux de Montmartre

Il est temps de laisser le Sacré-Coeur et ce somptueux panorama derrière soi et de chercher un restaurant, au fil des vieilles rues de Montmartre. Mais ceci est une autre histoire…

 

6 réflexions au sujet de « Un printemps à Paris : Foule et smog à Montmartre »

  1. Ping : Printemps à Paris III : Dans les rues de Montmartre | Imagier

  2. Ping : Printemps à Paris : Lafayette, Garnier, Haussmann et Eiffel | Imagier

  3. Ping : Comment photographier la ville ? Episode 2 : Cityscapes | Imagier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s