Alain Bashung

Alain Bashung - Dessin de Gilderic

 

Certains dessins naissent de façon imprévue. Comme celui-ci. Le disque « Fantaisie militaire« , un des meilleurs albums d’Alain Bashung, traînait sur ma table à dessin. Il a croisé mon regard. J’ai pris une feuille de papier, j’ai trempé ma plume dans l’encrier et j’ai commencé à dessiner. Sans vraiment réfléchir, sans esquisse préliminaire, directement à la plume et à l’encre de Chine.

La nuit je mens
je prends des trains
à travers la plaine

Comme un train à travers la plaine blanche du papier, ma main a suivi les courbes du visage, avant de dérailler et de s’égarer dans les méandres de tous ces petits traits.

Certaines chansons, certains albums sont des invitations au voyage. Des portes ouvertes sur la rêverie et l’imaginaire. Et donc des invitations à dessiner..

(+)

Une réflexion au sujet de « Alain Bashung »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s