Poster Harry Potter (Basic Income)- Dessin de Gilderic

Harry Poster et le Revenu de Base Inconditionnel

Poster Harry Potter (Basic Income)- Dessin de Gilderic

Poster Harry Potter (Basic Income)- Dessin de Gilderic

« Je suis juste le fruit de l’imagination stupide d’une femme au chômage ! » 

Avant d’être une des romancières les plus riches et les plus lues de la planète, J.K. Rowling a été pauvre et sans emploi. Son manuscrit a été refusé par de nombreux éditeurs et Harry Potter a été à deux doigts de ne jamais être publié.

Ce n’est pas un cas isolé. Combien d’entre vous ne trouvent pas leur place dans le monde actuel, soumis au culte du travail et de la productivité ? Il n’y a pas seulement des artistes et des écrivains. Combien de gens sont obligés d’accepter un travail qu’ils n’aiment pas pour vivre, parfois survivre; et de laisser de côté leurs rêves ? Combien n’arrivent pas à trouver de job ou à le garder parce qu’ils n’ont pas les compétences ou la santé ?Combien de dépressions, de burn-out, de suicides, de vies ruinées ?

C’est pour ces raisons que j’ai accepté de dessiner cette affiche pour l’ICE (Initiative Citoyenne européenne) en soutien au projet « Revenu de base inconditionnel » (Basic Income).

À long terme, l’objectif est d’offrir à chaque personne dans l’UE le droit inconditionnel à la sécurité de ses besoins matériels de base, propre à lui assurer une vie digne selon les termes des traités de l’UE et à lui permettre la participation à la société, soutenue par l’introduction du RBI. À court terme, il est demandé à l’UE de promouvoir des initiatives telles que des études pilotes (Art 156 TFUE), et d’examiner différents modèles du RBI (résolution du PE 2010/2039(INI) §44).

Ce projet est un beau projet. Un peu utopique peut-être. Mais une utopie qui mérite largement d’être soutenue et diffusée, çar elle propose une vraie alternative au monde actuel.

Pour que le projet soit examiné par la commission, il faut atteindre le million de signatures avant le 14 janvier 2014. On en est encore loin, mais tout est encore possible.

Si vous voulez lui donner une chance, signez et partagez !

Pour tout savoir sur cette initiative et le Revenu de Base Inconditionnel

Pour signer la pétition

14 réflexions au sujet de « Harry Poster et le Revenu de Base Inconditionnel »

      1. Le Photidien

        Bon, je crois qu’il faut que je développe un peu pourquoi je suis contre :

        Je mets chaque jour ma passion artistique de côté, pour aller gagner de quoi subvenir à mes besoins. Les ennuis de santé j’en ai eus, les burn-out j’en ai fait. Un vrai. C’est la vie. Je me suis toujours battu et j’en sors chaque fois grandi.

        Je vois des gens arriver avec une grosse pétition qui dit : « nous, on veut des sous chaque mois, à vie, pour pouvoir pratiquer notre passion peinards. Parce que sinon le burn-out et le suicide nous guettent… »

        Compter sur le courage des uns pour financer l’immaturité des autres, comme je le disais brièvement hier : pas question.

        Sans compter qu’une rente à vie, ça va être populaire.
        Tout le monde va la vouloir !

        Faisons donc un peu le calcul :

        10% de personnes qui travaillent
        devront financer
        90% de personnes qui se font entretenir ?

        Soyons sérieux.

        Voilà. C’est mon humble avis personnel.

      2. gilderic Auteur de l’article

        Je comprends ton point de vue.
        Je suis moi aussi un peu sceptique sur la faisabilité du projet (c’est pourquoi je l’ai qualifié « d’utopie »).
        Et pourtant, vu que le système actuel ne fonctionne guère, je pense que le projet mérite sa chance.
        Ce n’est pas comme si la pétition va changer les choses demain. Si le nombre de signatures est atteint, ça lancera un processus de réflexion et d’étude qui aboutira peut-être un jour (dans 10 ans ?) sur la réalisation du projet ou d’un autre, qui pourrait naître de ce processus.
        Voilà mon point de vue…

    1. serelyaelle

      Quelle réponse construite et argumentée, bravo!

      Moi je suis complétement pour.
      Le travail… c’est bien prouvé, on ne peut pas arriver au plein emploi! Mais si vivre est un droit, et qu’on a besoin d’argent pour vivre…

      Répondre
  1. serelyaelle

    Mon point de vue, je suis désolée mais c’est que tu as été légèrement aigri de tes expériences. C’est dur, c’est vrai! Je passe par là aussi, je voudrais être illustratrice, je n’ai pas les moyens de me payer une école, je suis obligée de faire des petits boulots par très réjouissants ni en lien avec ce que je voudrais faire dans l’idéal… Ca me ralentit énormément dans la naissance de mon projet et le jour où je pourrais vivre de ça est loin d’être là! Donc, je te comprends, on est dans des situations qui se ressemblent.

    Il n’empêche que, pour les générations futures, le monde du travail sera bien plus ardu qu’aujourd’hui. Le RBI n’est pas pour nous, mais pour eux. Mettons nous dans le contexte futur et imaginons un peu…

    Le marché de l’emploi pour les prochaines générations ne ressemblera pas à ce que nous avons! Le plein emploi est aussi une belle utopie qu’on aura du mal à mettre en place, pour la simple est bonne raison qu’au fil des ans, la machine remplacera l’homme dans un certain nombre de taches. Alors, on fait quoi pour ceux qui n’ont pas de travail? Est-ce raisonnable de laisser des gens en dessous du seuil de pauvreté et vivre de façon indécente? Dans quelle société vivons nous?

    Aujourd’hui, nous vivons dans une société qui récompense les personnes « nocives » pour elle… Par exemple, un ingénieur mettant au point des systèmes de surveillance rapprochée liberticide gagne plus qu’un professeur des écoles qui forme les têtes pensantes de la génération suivante.

    Dans l’idéal, qu’un salaire minimum se mette en place permettrait à tous ceux qui voudraient être utiles à leur prochain d’avoir du temps libre pour le faire. Dur d’être bénévole dans des associations lorsqu’on travaille 40 heures par semaine! Dans l’idéal, tout le monde aurait l’occasion de mettre son travail en pause pour se cultiver et devenir plus éclairé, ce qui apporterait de bonnes choses aussi.

    Et si on arrêtait ces discours sur les « assistés »? Je trouve ça ridicule et insultant… On paie des impôts, blabla chômeurs blabla glandeurs blablabla crochets société blablabla… Connerie! Tout le monde est bien content d’avoir une sécurité sociale à laquelle on cotise avec notre salaire lorsqu’on doit se faire opérer, par exemple. Quand on est sûr d’être accepté par n’importe quel hôpital! Que ce dernier soit équipé convenablement. De partir à la retraite.

    Et puis une question, juste en passant. On pense que le travail est au centre de notre vie. C’est notre éducation qui nous a mis ça en tête, ou c’est une vérité vraie qui ne doit pas se remettre en question?

    Répondre
      1. serelyaelle

        Avec plaisir ^^ Je ne sais pas si ça changera grand chose, mais si chacun pouvait arrêter de se lorgner le bout du nez pour essayer de voir plus loin… ‘Fin bref.

      2. gilderic Auteur de l’article

        Les petits ruisseaux font les grandes rivières… Parfois, il suffit d’une goutte d’eau pour faire déborder le vase… ou pencher la balance.

  2. Polina

    « Son manuscrit a été refusé par de nombreux éditeurs et Harry Potter a été à deux doigts de ne jamais être publié. » Je parie qu’aujourd’hui ils s’en mordent les doigts sévère !

    Répondre
    1. gilderic Auteur de l’article

      Il y a sans doute des têtes qui ont sauté😉

      La leçon de cette histoire, c’est que tous les succès ne sont pas gagnés d’office et qu’il y a sans doute dans les manuscrits refusés quelques chefs-d’oeuvre qui sommeillent…

      Répondre
      1. serelyaelle

        J’ai envie de dire que c’est un grand classique, malheureusement… La culture est un bien de consommation qui doit rapporter. Les maisons d’éditions, mais aussi tout organisme du même genre (musique, film etc) sont très frileux à prendre des risques…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s