Toxic Fashion

 

Toxic Fashion - Illustration : Gilderic

Toxic Fashion – Illustration : Gilderic

Du poison dans l’apprêt de vos jeans.

Du poison dans la teinture de vos T-shirts.

Du poison dans le cuir de vos chaussures.

Du poison dans le plastique de vos gobelets.

Une mode toxique. Toxique pour les ouvriers qui la fabriquent, là-bas dans cette usine délocalisée. Toxique pour l’environnement, pour l’atmosphère et les rivières polluées.

Une mode toxique pour un monde empoisonné…

Petit dessin rapide, dans mon carnet, inspiré par une émission vue sur Arte…

(+)

3 réflexions au sujet de « Toxic Fashion »

  1. poukitousse4

    je l’ai vu aussi ce doc…horrible.Quand des images me reviennent en mémoire la sauce monte, mais je me dis que j’ai la capacité de dire NOn et que si chacun décide de ne pas acheter tel ou tel produit ces articles disparaitront, que nous avons le pouvoir finalement…

    Répondre
    1. gilderic Auteur de l’article

      Je ne sais pas si tu as vu le documentaire « Envoyé spécial » sur les tanneries au Bangladesh ? Tout aussi horrible…
      Je suis moins optimiste que toi, malheureusement. Je ne crois pas que dire NON suffise. Parce qu’il est à l’heure actuelle impossible dans quelles conditions réelles ce qu’on achète a été produit. Il n’y a aucune traçabilité. Et ce n’est pas parce qu’un article est plus cher, qu’il est plus respectueux.
      On est prisonnier d’un système et ça me déprime profondément.

      Répondre
      1. poukitousse4

        je suis d’accord avec toi  » ce n’est pas parce que un vetement est cher… » j’ai eu la meme discution avec ma maman hier au soir, nous avons le pouvoir de refuser d’acheter il est parfois possible de glaner des renseignements par exemple sur arte( un doc par exemple pour les sous vetements toxiques) et peut etre sur les sites de protection des consommateurs( je dois explorer cette piste)..j’ai eu une formation de couturiere donc cela me permet de dire NON en faisant le plus gros de mes vetements, dire non, demande peut etre a remettre en cause certaines habitudes que nous avons (peut etre te decouvrirais tu une âme de couturier en les faisant toi meme? :))je crois que j’ai le choix, et je sais grace a internet aussi, que des personnes moins médiatisés, proposent des alternatives, nous donnent des renseignements. si tu veux dans mon exploration si je trouve des références de sites ou d’articles je peux te les transmettre?j’ai aussi des moments de déprime ça oui parce que tu as l’impression d’être dans un environnement « pourri » par le fric comme une planche en bois par la moisissure, mais il y a toujours a un moment un truc qui me fait remonter, rien que le fait de tricoter en ce moment par ce que je veux me debarrasser de pulls en acryliques par exemple, le geste, l’acte d’assembler deux tissus, de nouer de la laine de qualité ou autres autour de deux aiguilles ca devient un acte concret pour moi.et je sais d’où vient mon pull..j’espere t’avoir un peu fait comprendre ce que je veux dire dans mon NON. Peut etre un jour on se croisera et j’te montrerai comment faire un pull ou un jeans?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s