Tim Burton à Paris

Exposition Tim Burton à la Cinémathèque de Paris (Affiche) - Photo : Gilderic

Exposition Tim Burton à la Cinémathèque de Paris (Affiche) – Photo : Gilderic

Plus que quelques jours pour visiter l’exposition Tim Burton à la Cinémathèque française à Paris. Elle se termine en effet le 5 août 2012. L’occasion rêvée de re(découvrir) qu’avant d’être un réalisateur doué, Tim Burton est un dessinateur de grand talent, au trait et à l’univers si singuliers. Ce sont en effet les dessins de l’artiste qui composent l’essentiel de l’expo, agrémentés de quelques sculptures (d’après les personnages nés de son imagination fertile) et de quelques accessoires des films (le masque de Batman, le costume et les mains d’argent d’Edward,…)

Sculpture d'après Tim Burton (Expo Tim Burton, Cinémathèque de Paris) - Photo : Gilderic

Sculpture d’après Tim Burton (Expo Tim Burton, Cinémathèque de Paris) – Photo : Gilderic

Il y avait foule ce dimanche pour voir l’expo. Longue file devant les portes de la Cinémathèque (vive les billets coupe-file achetés sur le site bien à l’avance). Tandis qu’à l’intérieur on piétine devant les oeuvres. Pas top pour apprécier les dessins, souvent de petits formats. Il faut prendre son temps. La sélection des oeuvres invitent à découvrir un autre Tim Burton. L’adolescent qui trompait l’ennui de sa banlieue californienne en regardant des vieux films d’horreur et en dessinant. L’animateur de Disney qui oubliait sa frustration de voir ses concept-arts refusés dans une série de dessins satiriques (The Dream Factory),. La galerie de personnages décalés de son recueil « La Triste Fin du petit enfant huître et autres histoires« .  Autant de facettes de son inspiration et de sa création, où se retrouve sa poésie noire, où humour et macabre sont inextricablement liés.

Exposition Tim Burton, Cinémathèque française (détail de l'affiche) - Photo : Gilderic

Exposition Tim Burton, Cinémathèque française (détail de l’affiche) – Photo : Gilderic

On pouvait y voir quelques curiosités et raretés comme les épisodes de la web-série Stainboy (dont le dessin illustre l’affiche de l’expo), une hilarante publicité pour Hollywood chewing-gum ou le clip « Bones » des Killers, où Tim Burton rend hommage au maître de l’animation stop-motion Ray Harryhausen.

En sortant, de l’expo, des images plein les yeux, une seule envie : dessiner, dessiner, dessiner… Et aussi revoir tous les films de Monsieur Burton.

Cinémathèque de Paris (Expo Tim Burton) - Photo : Gilderic

Cinémathèque de Paris (Expo Tim Burton) – Photo : Gilderic

(+)

> Tim Burton et la Palme d’or

> Les photos de Stanley Kubrick

> Le Chapelier fou (illustration)

4 réflexions au sujet de « Tim Burton à Paris »

  1. Ping : Mythologies urbaines 28 : la Pyramide et la Pomme « Imagier

  2. Ping : Mythologies urbaines 29 : Le Désespoir des Hespérides « Imagier

  3. Ping : La Dame de Fer et Monsieur Arbre : un amour impossible « Imagier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s