Liège sous le choc…

Liège sous le choc... (Place Saint-Lambert) - Photo : Gilderic

Place Saint-Lambert

Il est aux environs de 12h30. Je viens d’acheter un sandwich et j’arrive Place de la République française pour prendre le bus; Devant moi, je vois une série de personnes agitées, semblant fuir quelque chose. Surpris, je m’arrête et constate que les gens sortent en masse de la Galerie Saint-Lambert. Beaucoup tirent une drôle de tête. Certains sont même épouvantés. On se presse, on court. J’entends les mots « bombe« , « coup de feux« , « explosions« . Puis la police arrive en masse, sécurisant le périmètre. Elle demande fermement d’évacuer la zone.

C’est à ce moment-là que je comprends que quelque chose de grave vient de se passer. Mais je ne sais pas encore exactement quoi.

Les gens courent maintenant. Fuient la place, dans un début de panique. Je m’efforce de rester calme.  Je marche rapidement, mais sans courir, m’éloignant de la place. Je téléphone à ma femme pour la prévenir de ce qui se passe et pour savoir si elle va bien.

La rumeur enfle. Des commerçants ferment leurs magasins.

Je prends le premier bus qui passe et je rentre chez moi. Là, j’allume la télé. Il est environ 13h. Les JT viennent de commencer. Mais je n’apprends pas grand chose pour le moment. Pas d’images, beaucoup de rumeurs.

Sur internet aussi, les rumeurs abondent. On parle de plusieurs tueurs. D’une tentative d’évasion qui a mal tourné. De grenades, de kalachnikovs. De course poursuite à travers les rues de Liège. D’une seconde fusillade. De plusieurs morts et d’une dizaine de blessés.

Enfin, alors que la nuit tombe sur la ville, les informations se font plus précises. On connaît l’identité du tueur. Nordine Amrani. Il a agit seul, à coup de grenades et de fusil mitrailleur. Puis il s’est donné la mort. Trois victimes sont mortes et il y a une centaine de blessés.

C’est toute la ville qui est sous le choc !

Un groupe de soutien au victimes et à leurs familles a été créé sur Facebook. C’est à eux que je pense ce soir.

3 réflexions au sujet de « Liège sous le choc… »

  1. Ping : L’horreur au coin de la rue… « Imagier

  2. Ping : Dans l’univers doux-amer de William Sheller « Imagier

  3. Ping : Inventaire avant apocalypse… « Imagier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s