Mamour Kadhafi

Mamour Kadhafi - Illustration Gilderic
Mamour Kadhafi - Illustration Gilderic

Mouamar Kadhafi est sourdingue.

Mouamar Kadhafi est sourd. Sourd au message désespéré de son peuple, qui lui demande de partir. Sourd à la révolte qui gronde. Sourd aux protestations. A la demande légitime de liberté et de démocratie. Mais il entend bien rester, coûte que coûte.

« Mon peuple m’aime, ils seraient prêts à mourir pour me protéger. » a-t-il déclaré effrontément.

Mouamar Kadhafi est dingue. Fou à lier.  Aveuglé par sa folie sanguinaire (ou est-ce Alzheimer), il va à la rencontre de cet « amour » de son peuple en faisant couler le sang. Ce n’est pas le peuple ou même son pays la Libye qu’aime le vieux tyran. C’est le pouvoir et la violence. Le spectacle affligeant des blindés écrasant les manifestants et leurs pauvres bâtons. L’atroce ballet des avions bombardant les insurgés.

Triste actualité. La mort en Libye, le désastre humanitaire au Japon, et toujours le blocage politique en Belgique

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :