Visions passées d’un futur éteint…

Illustration de New York en 1999, comme imaginée au XIXe siècle
New York City en 1999 (illustration du XIXe siècle)

Je suis tombé par hasard sur cette illustration, qui représente la ville de New York en 1999, telle qu’imaginée à la fin du XIXe. L’illustrateur semble être Thomas Nast, bien que l’article soit imprécis. Une vision idéalisée qui contraste avec celle, nettement plus sombre et pessimiste, de New York 1997 (Escape from New York), sorti en 1981. Ce film de John Carpenter imaginait en effet qu’en 1997 New York deviendrait un pénitentier et serait abandonnée à la violence et aux criminels. Une ville complètement isolée, d’où personne ne pourrait sortir et où personne ne pourrait rentrer. Jusqu’au jour où Air Force One, l’avion présidentiel, s’écrase dans la ville…

Nous sommes en 2010. La réalité n’a rejoint aucune de ces visions (malheureusement, pour l’une, et heureusement, pour l’autre, serait-on tenté de dire). Et il est amusant de voir comment le futur échappe à notre imagination et nos prévisions.

En bonus, le remake « suedé » (bricolé) de la bande annonce du film.

Publicités

Auteur : Gilderic

Illustrateur, photographe, webmaster, dessinateur de BD.

1 réflexion sur « Visions passées d’un futur éteint… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s