Des visages, des figures XX : Mise à nu

Des visages, des figures : mise à nu - Dessin de Gilderic

 

Le modèle est devant vous, nue. Offerte aux regards. Offerte aux représentations. Offerte aux imaginations.

A vous d’imaginer ce qui se passe dans sa tête. A vous de dessiner son corps pour tenter de toucher un peu de son âme…

 

Winter Blues

Winter Blues (Liège dans la neige) - Photo : Gilderic

Pour en terminer avec le chapitre « Comment photographier la ville sous la neige ? » et « Comment photographier la neige ?« , une dernière (?) série hivernale.

Se réveiller sous la neige, la tête embrouillée, les sentiments partagés. Entre la fascination pour la neige et la lassitude du froid, le spleen hivernal. Entre l’envie de savourer ces jolis moments givrés et le désir de voir le printemps arriver. Entre le plaisir de cette obscurité bleutée et le besoin de lumière…

Lire la suite

Le Fort de la Chartreuse IV : Fort neigeux

Fort de la Chartreuse (LIège, Belgique) sous la neige - photo : GIlderic

J’attendais ce moment depuis longtemps. Retourner au Fort de la Chartreuse, sous la neige. Il y a quelques jours l’occasion s’est présentée d’y réaliser une nouvelle série de photos.

Plus que le froid, c’est le silence qui vous tombe dessus, aux abords du fort. Un silence presque surnaturel, que seule la neige qui crisse sous les pas vient troubler…

Lire la suite

Comment dessiner un visage ?

Comment dessiner un visage ?

Un ovale. Deux points pour les yeux. Un trait pour le nez. Une courbe pour la bouche. Dessiner un visage, c’est si simple en théorie. Comme le visage de Tintin.

Les choses se compliquent quand il faut capter la personnalité et l’expression d’un modèle. Il faut de la patience, de la persévérance, beaucoup de pratique et un peu de chance. Il suffit d’un trait en moins en trop ou en moins pour rater son coup, pour que le dessin soit surchargé ou inexpressif.

Comment dessiner un visage ?

Le thème de cette séance de pose était le portrait. Le modèle a incliné la tête dans tous les sens. Vers le haut, vers le bas, de côté,… Avec une plume et de l’encre de Chine, sans droit à l’erreur, essayons de suivre le mouvement, de saisir les nuances des expressions, de trouver le détail qui fait la différence.

La plume ne pardonne pas. Mais il ne faut pas avoir peur. Parfois, la ressemblance n’y est pas. Ce n’est rien, tant que l’expression transparaît dans les quelques traits qui se dégagent sur le blanc du papier. Et que l’émotion soit là.

Comment dessiner un visage ?

Comment photographier la neige ?

Comment photographier la neige ?
Dans « Comment photographier la ville sous la neige ?« , je donnais 10 conseils pour photographier la ville quand tombe la neige. Dans ce second article, nous allons nous focaliser sur la photo de neige en pleine nature. Les astuces évoquées préalablement sont évidemment applicables ailleurs qu’en ville. C’est le cas en particulier de la l’exposition et de balance des blancs. Mais la nature pose aussi des problèmes spécifiques (comme la composition) et offre des possibilités différentes.

Composition

Photographier la neige (Cimetière de Robermont, Liège) - Photo : Gilderic

La beauté de la neige suffit souvent à faire une bonne photo. Ca ne suffit pas toujours pour réussir une photo qui sort du lot. Il faut donc soigner la composition et l’ambiance de vos images. Ca commence par choisir un bon point de vue et un lieu qui sort de l’ordinaire (comme ici dans un cimetière). Le traitement de l’image devra être cohérent avec l’ambiance qu’évoque le lieu choisi.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Dans ce cas j’ai utilisé les ruines du Fort de la Chartreuse pour dramatiser l’image et construire la composition.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Ici, la clôture apporte un élément graphique qui structure la composition.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Composition graphique aussi ici, grâce aux lignes horizontales de l’escalier encadrées par les verticales des arbres.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Les arbres sont d’ailleurs en général un excellent moyen de structurer une composition.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Dans cet exemple, c’est la mare gelée qui structure la composition.

Photographier la neige (traces de pas) - Photo : Gilderic

Des traces de pas sont aussi un bon moyen graphique de guider l’oeil du spectateur à l’intérieur de l’image.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

N’hésitez pas à ajouter un personnage pour apporter un peu de vie à votre image.

L’exposition et l’ambiance

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Le choix de l’exposition peut vous permettre de créer des ambiances très particulières. Dans cet exemple, j’ai créé un effet de « nuit américaine » et d’ambiance glaciale et oppressante en diminuant l’exposition et en ajoutant  un très fort vignettage.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

En revanche, dans cette photo, c’est une ambiance un peu féérique et mystérieuse que j’ai voulu évoquer.

Photographier la neige (exposition) - Photo : Gilderic

Si vous surexposez légèrement, vous aurez une ambiance tout à fait différente.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Cette photo a été prise au même endroit et au même moment que la précédente. Mais ici l’exposition a été diminuée dans Lightroom.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

Encore un exemple de l’association exposition + vignettage (avec la complicité d’un lieu unique, le parc de la Chartreuse) pour réussir une image à l’ambiance forte.

Photographier la neige (laChartreuse, Liège) - Photo : Gilderic

J’ai employé la même technique ici (vignettage +sous exposition) associée à un travail sur la saturation, pour mettre en valeur le graffiti sur ce mur perdu dans les bois de la Chartreuse.

Effets spéciaux

Photographier la neige (la nuit) - Photo : Gilderic

Dans cet exemple, j’ai utilisé le flash le soir pour dégager les flocons de neige qui tombent (et à nouveau créer une ambiance spéciale).

Photographier la neige (Liège) - Photo : Gilderic

Dans cette image, j’ai voulu associer un amoncellement de neige, sur le rebord de ma fenêtre, avec la ville à l’arrière-plan (et cette lumière exceptionnelle)

Abstraction et expérimentation

Photographier la neige (abstraction) - Photo : Gilderic

N’hésitez pas à expérimenter. Cette image abstraite et étrange est en réalité une couche de neige sur la fenêtre du grenier.

Photographier la neige (abstraction) - Photo : Gilderic

Un autre exemple abstrait réalisé à partir de neige amoncelée sur la fenêtre du grenier.

Un chien

Photographier la neige (le chien) - Photo : Gilderic

Pour terminer, une photo de mon chien. La neige n’a pas toujours besoin d’être le sujet principal de votre image.

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour photographier la neige ?

Des visages, des figures XVIII : Perdre la tête

Des visages, des figures : Perdre la tête -  Dessin de Gilderic

Il y avait longtemps que je n’avais pas publié de dessin dans la série « Des visages, des figures« . Trop longtemps.

Il y a des dessins où tout se déroule comme vous le vouliez. Votre main semble obéir au doigt et à l’oeil à votre cerveau, le crayon, la plume ou le pinceau glisse sur le papier et le résultat final correspond à ce que vous envisagiez.

Mais parfois, le voyage ne se déroule pas comme prévu. La main devance le cerveau, part dans des directions inattendues. Un accident survient, qui fait dévier la trajectoire et le sens du dessin. Parfois, le résultat est un ratage. Parfois, c’est une bonne surprise.

C’est le cas ici. En dessinant l’ombre dans le cou, ma main a changé le cours de sa trajectoire et envoyé des signaux à mon cerveau. Une idée est née. J’ai décidé de laisser quelques lignes en suspens, en blanc. Et une ambigüité non préméditée est née dans ce dessin.

Quelle est la part d’accident ? Quelle est la part d’inconscient ? C’est toute la magie de l’art du dessin.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j’aime beaucoup le résultat…